Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.

Devenir chef de projet : fixez-vous un objectif de développement professionnel

Par le 12 septembre 2017

Nous nous sommes interrogés sur la notion d’objectifs au travers de plusieurs posts : objectif SMART; savoir distinguer différents types d’objectifs ; ne pas oublier ses propres objectifs en rapport à un projet. Intéressons-nous maintenant à un autre aspect de ce terme. Et si votre prochain objectif était de devenir chef de projet ?

Replaçons le contexte. Vous avez été amené à travailler récemment ou de temps à autre sur des projets divers ? Vous avez peut être suivi une formation Gestion de projet où vous avez découvert les compétences attendus d’un chef de projet ?

« Est-ce bien une orientation professionnelle ? », vous êtes-vous dit.

Et si on prenait un temps de réflexion ensemble (enfin surtout vous)… et que vous vous fixiez l’objectif : « Devenir chef de projet » !

La PNL pour définir son objectif

Nous allons pour cela faire appel à un modèle de développement personnel et nous intéresser à la notion d’objectif telle que mise en avant par la PNL :

  1. Formuler l’objectif de façon positive.
  2. En quoi est-ce important pour moi d’atteindre cet objectif ?
  3. En quoi cet objectif est sous mon contrôle ?
  4. Avoir mon objectif « contextualisé »
  5. Qu’est-ce qui peut m’empêcher d’atteindre mon objectif ?
  6. Vérifier / adapter mon système de valeurs
  7. Vérifier si mon objectif est « écosystémique »
  8. Comment saurais-je que j’aurai atteint mon objectif ?
  9. Me suis-je bien assuré du niveau de réalisme de mon objectif ?
  10. De quoi ai-je besoin pour atteindre l’objectif ?

Dresser son diagnostic en 10 étapes

1/ Formuler l’objectif de façon positive

La première question « Qu’est ce l’objectif ?» nous incite à formuler de façon positive cet objectif. L’objectif n’est pas « je ne veux pas continuer à travailler comme cela ». Eviter de parasiter son cerveau avec en mémoire la représentation de ce qui ne va pas est un  point majeur en PNL. Ce que je veux doit être clair, JE VEUX « Devenir chef de projet ». Il est important de savoir focaliser son attention sur ce que je veux, tout du moins se mettre dans une dynamique mentale constructive…

2/ En quoi est-ce important pour moi d’atteindre cet objectif ?

Il est essentiel de prendre conscience des enjeux de cet objectif : ces derniers seront force d’initiative, de dynamisme, de motivation :

Qu’est ce que cela va m’apporter ? (le(s) bénéfice(s)) Quels sont les avantages d’atteindre cet objectif ?

3/ En quoi cet objectif est sous mon contrôle ?

Objectif : se responsabiliser. L’objectif dépend de vous, il est initié par vous ; C’est à vous de mettre en place les démarches qui vont vous permettre de l’atteindre;

Toujours avoir en tête : Je suis responsable de ce que je fais même si je ne suis pas responsable de ce qui  m’arrive.

4/ Avoir son objectif « contextualisé »

« Que voulez-vous au juste ? » ; « Où ? Quand ? Avec Qui ? Combien ? ». Ces questions serviront à préciser l’objectif afin de le rendre le plus concret possible.

La technique communément employée est celle du QQOQCCP. C’est à dire que pour contextualiser un objectif il suffit de répondre à ces questions : Qui ? (avec qui ?), Quoi ?, Où?, Quand ?, Comment ?, Pourquoi ?

Contextualiser les objectifs permet d’y voir plus clair et de déjà se mettre dans l’action même sans s’en rendre compte… Ces questions serviront à préciser l’objectif afin de le rendre le plus concret possible.

5/ Qu’est-ce qui peut m’empêcher d’atteindre mon objectif ?

Quelles sont nos craintes, nos peurs, nos doutes ? Ai-je l’habitude de naviguer dans le changement ?

Je prends un temps de réflexion S & T de l’analyse SWOT (FFOM in french) :

1/ (S) Quels sont mes freins internes? (personnalité, croyances, préjugés, …)

2/ (T) Quels sont les éventuels obstacles externes ? (environnement, entourage, …)

Il est important de s’assurer du niveau d’impact de ces freins potentiels qui peut nous inciter à changer/adapter sa question initiale : qu’est ce que je veux ? …

6/  Vérifier / adapter mon système de valeurs

Lorsqu’il y a cohérence entre l’objectif et le système de valeurs que l’on veut faire vivre,  la motivation est présente. Il est donc important de prendre le temps de la réflexion de son système de valeurs, de le challenger, de l’adapter peut être à notre nouvel objectif… toute évolution professionnelle passe par la gestion du changement.

7/  Vérifier si mon objectif est « écosystémique »

On parle aussi d’objectif « écologique ». Ici, il s’agit de vérifier si notre objectif respecte notre écosystème : est-il en phase avec notre environnement familial, professionnel, social… ?

On s’interroge de l‘impact sur les autres de notre atteinte de l’objectif.

Ces deux questions peuvent aider :

  • Quels sont les avantages pour votre entourage d’atteindre cet objectif ?
  • Quels sont les inconvénients pour votre entourage d’atteindre cet objectif ? Sommes-nous prêt à en assumer les conséquences ? Devons nous modifier certains paramètres de notre objectif ?

Avoir à l’esprit que l’atteinte de notre objectif global passera peut être par un nouvel écosystème professionnel.

8/ Comment saurais-je que j’aurai atteint mon objectif ?

Il est important de connaître à l’avance les critères qui vous permettront d’évaluer votre niveau de réussite En PNL, on rajoute : « Que verrez-vous, qu’entendrez-vous, que ressentirez-vous à ce moment là ? »

Prenez le temps de la réflexion et interrogez vous sur cet indicateur (il s’apparente au « M » de l’objectif SMART).

9/ Me suis-je bien assuré du niveau de réalisme de mon objectif ?

Objectif réalisable (le « R » de SMART) : les objectifs doivent être réalisables ; C’est un prérequis avant de déclencher nos phases de préparation/action ; Dans le cadre de  notre objectif: « Devenir chef de projet », il permet surtout de mettre en avant les points qui nous paraissent bloquants et de déclencher des pistes de réflexion/action pour pallier à ces éléments.

10/ De quoi ai-je besoin pour atteindre l’objectif ?

  • Quelles ressources internes ou externes faut-il mobiliser ?
  • Quelles sont celles dont nous disposons ?
  • Quelles sont celles qu’il nous faudra acquérir ?
  • Comment allons-nous nous y prendre ?
  • Sur qui puis-je m’appuyer ?
  • Quelles sont les étapes intermédiaires à envisager ?

Maintenant que vous avez dressé la liste de vos besoins, il ne vous reste plus qu’à planifier concrètement l’ensemble de vos actions.

Élaborer son plan d’actions

Après cette phase de positionnement et de validation d’objectif, il faut se lancer. On peut alors faire appel à ses connaissances de méthodologie projet. Bienvenue dans ce Blog 😉

Une bonne approche reste de découper son objectif de haut niveau en plusieurs objectifs de rang inférieur, de façon à progresser de façon gérable, valorisante et auto motivante.

Quelle serait une première bonne étape ? Pourquoi pas une formation Chef de projet ? Une prise de responsabilité sur un projet avec une équipe restreinte ? A chaque nouvel objectif intermédiaire, repasser par le point 10/De quoi ai-je besoin pour atteindre l’objectif ?

Et maintenant, c’est à vous de jouer, enfin … de réfléchir … de prendre le temps … et d’agir vers la réalisation de votre nouvel objectif.

Louis Pauwells, écrivain, disait :

La chenille qui s’interroge sur son avenir s’imagine super chenille.

De mon coté, je vous souhaite une belle métamorphose en chef de projet.