Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.

Quel est le style musical de votre projet ?

Par le 17 novembre 2014

I love music

Connaissez-vous la Beethoven’s Babies Bill ? Cette loi floridienne impose de diffuser une demi-heure de musique classique par jour à tous les enfants de l’état.  L’objectif n’est pas simplement d’aider les petits à s’endormir à l’heure de la sieste, mais également de stimuler d’une façon harmonieuse leur développement cérébral.

Pour ma part, je n’ai pas besoin de loi pour travailler en musique, j’adore ça ! A tel point que je me suis interrogé récemment sur les relations entre management de projets et musique. Bien sûr, certains environnements sonores sont plus ou moins adaptés aux tâches que nous réalisons dans les projets, mais au-delà de cela, peut-on imaginer qu’un projet dans son ensemble dispose d’une musicalité qui lui soit propre ? Et si vous tendiez l’oreille pour percevoir les sonorités qui émanent de votre projet ?

Identifiez le style musical de votre projet !

Punk : votre projet est transgressif, sur le fond, sur la manière dont vous le pilotez (enfin, ne le pilotez pas !), et sur ses membres. Vous n’attendez rien du système, et considérez que le do-it-yourself est la meilleure manière de faire avancer le no-future (je sais, dit comme ça, ça semble contradictoire, mais n’oubliez pas, vous êtes punk, donc pétri de contradictions, et la logique n’est pas votre préoccupation première !). Les membres de votre équipe ne savent pas forcément jouer de leur instrument, et saisissent la moindre occasion pour se battre entre eux !

Arriverez-vous au bout du projet ? Qui a dit qu’il fallait aller au bout ?

https://www.youtube.com/watch?v=yqrAPOZxgzU

Pop music : votre projet ressemble à beaucoup d’autres projets avant lui, et en ce sens, il est assez rassurant et très bien accepté dans l’entreprise. Pas de grande originalité, mais ce n’est pas ce qu’on vous demande. Seules les frasques de votre équipe vous vaudront éventuellement une attention des médias !

https://www.youtube.com/watch?v=XApNTimO57E

Rock progressif : votre projet avance de façon itérative et incrémentale. Chaque nouvelle étape se construit sur la précédente, en ajoutant un « instrument » ou une « couche sonore additionnelle ». Le livrable, qui semblait simpliste dans la toute première étape, s’étoffe progressivement et gagne en complexité.  Il y a de fortes chances que vous soyez en configuration agile/Scrum. Votre défi : saurez-vous vous arrêter à temps ?

https://www.youtube.com/watch?v=yLuOzNeHw5I

Bande originale de film : Igor Stravinski disait que la musique était du « papier peint » pour le film, c’est-à-dire qu’elle devait supporter l’image et l’histoire, mais ne pas en prendre le dessus. De la même manière, votre projet est un très bon accompagnement d’un projet beaucoup plus important. C’est sûr que sans vous, le projet principal manquerait de saveur, mais ce n’est pas forcément vous qui allez déplacer les foules, désolé ! Deux options s’offrent à vous : vous faites le boulot le plus proprement possible, avec une certaine abnégation, pour que le projet principal soit exceptionnel… ou bien vous y mettez tellement de cœur et de talent que l’on se souviendra autant de votre projet que de l’autre (d’ailleurs, ce n’était pas le vôtre le projet principal ? On ne se souvient plus très bien :-))

https://www.youtube.com/watch?v=ko23koYtOfc

Gospel : votre projet est porté par tous les collaborateurs de l’entreprise, qui désirent ardemment son avènement. Votre voix basse fait écho aux leurs, et vous tapez dans vos mains à l’unisson.  Votre sponsor est tellement haut placé dans l’entreprise que tous les moyens sont mis à votre disposition pour y arriver.  Alléluia !

https://www.youtube.com/watch?v=aaKf6P2nhKg

Techno : pas le temps de réfléchir sur votre projet, il faut se laisser envahir par le tempo ultra-rapide de la boîte à rythmes, heu du planning !  Quel spectacle que de voir vos équipiers se déhancher en toute innocence, avec ce regard vif et de l’énergie à revendre par paquets de 12.

Peut-être qu’ils savourent ce moment car ils savent que sous peu, ils seront dans un état d’épuisement total ?

https://www.youtube.com/watch?v=bYaqJEYk9Qs

Musique classique : votre projet est un chef d’œuvre de complexité et de musicalité, dont vous êtes un pivot essentiel. Arturo Toscanini décrit votre rôle de la manière suivante : « Le chef d’orchestre est un prisme, une sorte de diamant, par lequel passent les faisceaux de toutes les individualités de l’orchestre ». Vous pouvez être fie(è)r(e) de vous !

https://www.youtube.com/watch?v=pmiUWfBK3tk

Jazz : votre projet, c’est avant tout une forme d’expression improvisée. Si votre équipe y prend un plaisir manifeste, votre prestation laisse parfois le public un peu songeur : « savent-ils réellement ce qu’ils font ? », « on est au début, au milieu ou à la fin du projet, là ? »

https://www.youtube.com/watch?v=QeGDTtzhsHE

Slam : vous êtes seul sur scène, vous n’avez pas de moyens à votre disposition, si ce n’est votre talent, votre poésie, votre volonté de convaincre. Courage.

https://www.youtube.com/watch?v=TOSSBrMMJfA

Changez le style musical de votre projet

Arrêtons-nous un instant. Vous êtes sur scène, en plein free-jazz, avec vos équipiers de projet. Vous jugez que c’est ce style qui convient le mieux à la situation ? Continuez à jouer !

Mais vous pouvez aussi décider de changer de tempo, de style, pour mieux vous adapter à votre environnement qui, lui, évolue en permanence. Et si vous réussissez la transition punk >> musique classique, vous méritez une médaille !

Ce billet a été écrit en écoutant l’album In Rainbows du groupe Radiohead 🙂

https://www.youtube.com/watch?v=0yfi-PxkDVs

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

brun andré Il y a 6 années

Que c’est beau et bien dit…, tu es un artiste à large spectre…. musical.
bravo

Répondre
    François Debois

    François Debois Il y a 6 années

    @André : merci 🙂 Et je pense que le spectre peut encore être élargi, car il existe bien d’autres styles musicaux que je n’ai pas intégrés ici. Il faudra sans doute faire une V2 !

xavier zantman

xavier zantman Il y a 6 années

Je partage également ce besoin de pouvoir à certains moments de la journée travailler en musique et le bien être que cela procure!
Des psychologues ont étudié les effets de la musique sur l’humeur, la concentration des élèves et leur créativité et ils ont mis en avant que certaines musiques avaient des impacts positifs.
Essayez celle-ci de Ludovico Einaudi :

Répondre
Avatar

Olivier Il y a 6 années

Très intéressant, je n’ai pas trouvé un qui aille à mes projets dans cette liste mais nul doute que la variétés des styles musicaux permettent à chacun de trouver le sien !

Répondre
    François Debois

    François Debois Il y a 6 années

    @Olivier : world music ? surf music ? musique traditionnelle ?… 🙂

Avatar

Franck Moringue Il y a 6 années

Très bon article, bonnes références musicales,
Bravo cela donne envie de faire un boeuf.

Répondre
    François Debois

    François Debois Il y a 6 années

    @Franck : je sors la guitare !

Cécile Lemoine

Cécile Lemoine Il y a 5 années

C’est la preuve que le plaisir et le travail ne sont pas incompatibles ! Personnellement j’ai parfois besoin de la musique pour stimuler ma créativité. La bande originale du film d’Emir Kusturica « Arizona Dream » (film totalement décalé !) m’a paru inspirante à une époque :
https://www.youtube.com/watch?v=vmFAwzpLbGw
Et naturellement j’aime varier les genres selon la nature des livrables à produire !

Répondre
    François Debois

    François Debois Il y a 5 années

    @Cécile : comment être insensible au grand Iggy Pop, que j’ai vu en chair et en os (enfin, surtout en os!) au festival des Vieilles Charrues il y a… vingt ans ! (j’y ai d’ailleurs laissé ma chemise!)

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.