Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.

La communication, première compétence du chef de projet

Par le 15 juin 2015

 

Ne pas communiquer… c’est toxique !

Souvent, les chefs de projet derniers vont délaisser la communication au profit d’activités qu’ils jugent plus prioritaires : mise à jour de leurs outils de management de projet, ou production de livrables. Pas sûr que ce soit le bon pari !

Si le chef de projet ne communique pas, la nature ayant horreur du vide, une communication parasite va se mettre en place. Il va donc y avoir une génération spontanée d’information  fausse sur le projet.

Cette désinformation va induire une perte d’efficacité chez les équipiers, voire la production « d’erreurs de bonne foi ».

Elle va aussi obliger le chef de projet à déployer beaucoup d’énergie pour rétablir la vérité sur la situation réelle du projet.

La communication est l’outil d’efficacité de l’équipe projet.

Elle permet de démultiplier la force du chef de projet, et d’amener les équipiers à faire ce qui est attendu d’eux.

Imaginez un chef de projet qui pilote une équipe de 10 personnes. S’il réussit à faire gagner 10% d’efficacité à chacun d’entre eux en communiquant bien, il aura produit 10 x 10 = 100% d’efficacité, et il aura remboursé son rôle de coordinateur !

Pourquoi est-ce au chef de projet de communiquer ?

Quelle est la seule action que le chef de projet ne peut déléguer ? C’est la communication !

Le chef de projet est celui qui a la vision d’ensemble sur le projet, celui qui assure la courroie de transmission entre l’équipe opérationnelle et le comité de pilotage. Personne n’est mieux placé que lui pour communiquer !

Quelles que soient les difficultés de l’environnement vis-à-vis de la communication, il est toujours possible pour le chef de projet de communiquer. Il est responsable des conséquences, comme la communication parasite et la perte d’efficacité, s’il ne le fait pas.

Il convient donc de mettre systématiquement la communication en tête de liste des actions à mener, en ayant pris conscience que toutes les autres actions peuvent plus facilement être déléguées.

 

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Jean-Louis Il y a 5 années

J’ajouterai aussi qu’une bonne communication de la part du chef de projet évite les malentendus entre les différents acteurs qui provoquent bien de problèmes notamment de planning et de non respect des objectifs.

Répondre
Avatar

Candelot Céline Il y a 2 années

Bonjour, votre lien vers la vidéo ne fonctionne plus. Dommage

Répondre

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.