Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.

La boite à outil du design thinking : le pitch de votre innovation

Par le 2 juillet 2018

Votre concept innovant est défini et vous devez le présenter à vos clients ou convaincre vos sponsors d’investir. Vous avez 2 minutes pour convaincre : comment bâtir un pitch convaincant maximisant vos chances d’impact ?

Un précédent billet vous a présenté les 4 profils types d’innovateurs. Je vous propose de reprendre ce modèle pour bâtir votre stratégie de communication. Ne connaissant pas, à priori le profil de vos interlocuteurs, une bonne approche est de s’adresser à l’ensemble de ces profils. Vous maximisez ainsi la probabilité d’impacter tous vos interlocuteurs.

Impacter le maximum de vos interlocuteurs avec 4 étapes

Nous vous proposons la démarche suivante en 4 étapes :

L’imagination

1 – Faites appel à l’imagination,  faites rêver. Projetez vos interlocuteurs dans la vision de votre concept : « Imaginez un monde dans lequel… ». Vous nourrirez ainsi les idéateurs.

La rationalité

2 – Décrivez les faits, les chiffres, les objectifs du projet, la valeur créée par le projet. Vous vous adresserez alors aux clarificateurs.

La réflexion

3 – Présentez la démarche mise en œuvre pour développer votre concept, les étapes, les moyens mis en œuvre. Vous rassurerez ainsi les développeurs.

L’action

4 – Présenter la maquette de votre concept, concrétisez l’idée. Vous interpellerez alors les réalisateurs.

 

Si ces 4 étapes doivent être respectées, à vous d’adapter l’ordre des étapes à ce qui vous parait le plus adapté à votre cible. Par exemple, vous devez convaincre vos clients. Après les avoir fait rêver, il peut être opportun de leur montrer rapidement des éléments concrets (point 4) avant de leur donner des échéances de mise à disposition.

 

Sur le Design Thinking, lire aussi :

Pour aller plus loin, je vous recommande la formation : Innover avec le Design Thinking.

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.