Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.

Chefs de projet : maîtrisez-vous les compétences nécessaires pour vos projets ?

Par le 14 janvier 2021

Aujourd’hui, tout le monde est un peu chef de projet. Ainsi, c’est plutôt le type de projet que vous gérez qui détermine les compétences dont vous avez besoin, que votre intitulé de poste. On vous révèle les compétences à maîtriser pour quels projets.

Quelles compétences pour quels types de projets ?

En un coup d’œil, découvrez les compétences nécessaires pour mener avec succès différents types de projets.

Après le tableau, on vous explique les différents projets et on détaille les compétences.

Compétence




Type de projet

Savoir organiser et piloter son projet
Manager une équipe projet transversaleGérer les relations avec les parties prenantesLeadership

Projet occasionnel à enjeu local
Fondamentaux

Projet occasionnel impactant plusieurs services
FondamentauxFondamentauxFondamentaux

Projet d’investissement
AvancéFondamentauxFondamentauxFondamentaux

Projet d’innovation
FondamentauxAvancéAvancéAvancé

Projet à forte dimension informatique
AvancéAvancéAvancéFondamentaux

Projet de transformation ou d’investissement stratégique
AvancéAvancéAvancéAvancé

Définissons en détail les 6 types de projets les plus fréquemment rencontrés dans les organisations que vous retrouvez dans notre tableau. Découvrez aussi le détail des compétences nécessaires.

1. Qu’est-ce qu’un projet occasionnel à enjeu local (au sein d’un service ou d’un département) ?

Projet sans impact sur les processus, les produits ou les services de l’organisation, c’est-à-dire générant peu d’interactions transversales dans l’organisation.

Par exemple : publier le catalogue annuel des produits, définir la prochaine campagne marketing, définir une campagne de recrutement…

Ce projet nécessite de savoir s’organiser, de planifier les tâches et de s’assurer de leur avancement. En général les contributeurs au projet sont vos collègues proches et sont rompus à ce type de projet.

Détail des compétences nécessaires pour ce type de projet

Savoir organiser et piloter son projet (en mode prédictif ou agile) :

  • Définir les objectifs qualité, coûts et délais du projet
  • Définir les tâches et les activités
  • Les planifier
  • Définir les rôles dans l’équipe
  • Suivre l’avancement des tâches

Retrouvez nos 66 formations Gestion de projet


2. Qu’est ce qu’un projet occasionnel impactant plusieurs services de l’organisation ?

Projet transverse ayant un impact sur les processus, les produits ou les services de l’organisation.

Par exemple : lancer le nouveau produit, refondre le processus d’administration des ventes…

Ce type de projet a la particularité d’impliquer des collaborateurs d’autres entités de l’organisation que la vôtre. L’animation de l’équipe transverse devient donc nécessaire pour s’assurer de l’implication et de la motivation de tous. Le chef de projet doit comprendre les enjeux des différentes parties-prenantes de l’organisation pour favoriser la prise de décision.

Détail des compétences nécessaires pour ce type projet

Savoir organiser et piloter son projet (en mode prédictif ou agile) :

  • Définir les objectifs qualité, coûts et délais du projet
  • Définir les tâches et les activités
  • Les planifier
  • Définir les rôles dans l’équipe
  • Suivre l’avancement des tâches

Manager une équipe transversale

  • Impliquer, motiver les équipiers : les amener à consacrer du temps au projet (souvent en plus de leur activité principale)
  • Animer les réunions et rituels du projet

Gérer les relations avec les parties prenantes (décideurs, managers, utilisateurs, …) :

  • Négocier (objectifs, ressources, délais…)
  • Décider et/ou faire décider efficacement
  • Gérer les désaccords et les conflits au sein des parties-prenantes

Développer son leadership :

  • Gérer son temps et ses priorités

3. Qu’est-ce qu’un projet d’investissement ?

Projet nécessitant un investissement important de l’organisation pour créer une infrastructure.

Par exemple : projet d’investissement industriel, projet d’infrastructure informatique, projet de BTP,…

Ces projets sont en général de gros projets avec des enjeux financiers importants pour l’organisation. La maîtrise du budget est une compétence clé de ce type de projet ainsi que la maîtrise des risques. Ces projets impliquant de nombreux partenaires, et étant suivis au plus haut niveau de l’organisation, le chef de projet doit maîtriser les relations avec les différentes parties-prenantes, gérer son stress et assumer des situations relationnelles complexes.

Les compétences nécessaires à un projet d’investissement

Savoir organiser et piloter son projet (en mode prédictif ou agile) :

  • Définir les objectifs qualité, coûts et délais du projet
  • Définir les tâches et les activités
  • Les planifier
  • Définir les rôles dans l’équipe
  • Suivre l’avancement des tâches
  • Estimer et piloter un budget
  • Anticiper les risques

Manager une équipe transversale :

  • Impliquer, motiver les équipiers : les amener à consacrer du temps au projet (souvent en plus de leur activité principale)
  • Animer les réunions et rituels du projet

Gérer les relations avec les parties prenantes (décideurs, managers, utilisateurs, …) :

  • Négocier (objectifs, ressources, délais…)
  • Décider et/ou faire décider efficacement
  • Gérer les désaccords et les conflits au sein des parties-prenantes

Développer son leadership :

  • Gérer son temps et ses priorités
  • S’affirmer dans ses relations
  • Développer sa confiance en soi
  • Assumer des situations relationnelles ou émotionnelles complexes et gérer son stress

4. Qu’est-ce qu’un projet d’innovation ?

Projet destiné à définir les nouveaux produits, services ou modes de fonctionnement de l’organisation. Projet pouvant remettre en question des modes de fonctionnement et des business model établis.

Par exemple : Développer les nouveaux services digitaux qui vont améliorer l’expérience de mes utilisateurs

Dans ces projets l’objet à créer n’est pas défini au début du projet et l’incertitude est élevée. Le projet ne peut donc être planifié à son lancement. Il s’agit alors de fonctionner de manière collaborative et itérative vers l’objectif. Le chef de projet doit être à même de mixer des méthodes classiques et agiles de management de projet en fonction des phases de son projet. Le chef de projet doit également être en mesure d’animer des ateliers de créativité pour répondre avec son équipe aux défis qui se posent tout au long du projet. Enfin, le chef de projet doit être attentif aux changements occasionnés par l’innovation et accompagner ces changements auprès des acteurs et utilisateurs impactés.

Les compétences nécessaires à un projet d’innovation

Savoir organiser et piloter son projet (en mode prédictif ou agile) :

  • Définir les objectifs qualité, coûts et délais du projet
  • Définir les tâches et les activités
  • Les planifier
  • Définir les rôles dans l’équipe
  • Suivre l’avancement des tâches
  • Estimer et piloter un budget
  • Anticiper les risques
  • Organiser et animer un projet en mode agile

Manager une équipe transversale :

  • Impliquer, motiver les équipiers : les amener à consacrer du temps au projet (souvent en plus de leur activité principale)
  • Animer les réunions et rituels du projet
  • Favoriser le travail collaboratif (facilitation graphique, créativité, …)
  • Gérer les situations de communication délicates au sein de l’équipe.

Gérer les relations avec les parties prenantes (décideurs, managers, utilisateurs, …) :

  • Adapter sa communication à chaque interlocuteur
  • Accompagner le changement auprès des personnes impactées par le projet

Développer son leadership :

  • Gérer son temps et ses priorités
  • S’affirmer dans ses relations
  • Développer sa confiance en soi
  • Assumer des situations relationnelles ou émotionnelles complexes et gérer son stress

5. Qu’est-ce qu’un projet à forte dimension informatique ?

Projet à destination des clients ou des métiers internes de l’organisation mettant en jeu une composante informatique importante, c’est-à-dire dont le budget est principalement constitué de développements informatiques.

Par exemple : refondre le système de relation client, refondre le site de vente en ligne…

Ces projets impliquent en général des acteurs ayant des attentes très différentes et des niveaux d’expertises des technologies informatiques très hétérogènes. Il s’agit donc pour le chef de projet de coordonner l’ensemble des acteurs dans un contexte relationnel souvent difficile. Il s’agit pour lui de trouver le bon équilibre entre les attentes des parties-prenantes et ce qui est réalisable dans les délais et le budget fixé. Les méthodes agiles s’imposant de plus en plus dans ce type de projet, le chef de projet doit être maitriser ces méthodes. Les projets « informatiques » ayant souvent un fort impact sur les usages, une conduite du changement doit également accompagner le projet.

Les compétences nécessaires à un projet à forte dimension informatique

Savoir organiser et piloter son projet (en mode prédictif ou agile) :

  • Définir les objectifs qualité, coûts et délais du projet
  • Définir les tâches et les activités
  • Les planifier
  • Définir les rôles dans l’équipe
  • Suivre l’avancement des tâches
  • Estimer et piloter un budget
  • Anticiper les risques
  • Organiser et animer un projet en mode agile

Manager une équipe transversale :

  • Impliquer, motiver les équipiers : les amener à consacrer du temps au projet (souvent en plus de leur activité principale)
  • Animer les réunions et rituels du projet
  • Gérer les situations de communication délicates au sein de l’équipe

Gérer les relations avec les parties prenantes (décideurs, managers, utilisateurs, …) :

  • Négocier (objectifs, ressources, délais…)
  • Décider et/ou faire décider efficacement
  • Gérer les désaccords et les conflits au sein des parties-prenantes
  • Accompagner le changement auprès des personnes impactées par le projet

Développer son leadership :

  • Gérer son temps et ses priorités
  • S’affirmer dans ses relations
  • Développer sa confiance en soi
  • Assumer des situations relationnelles ou émotionnelles complexes et gérer son stress

6. Qu’est-ce qu’un projet de transformation ou d’investissement stratégique ?

Projet ayant un enjeu stratégique, générant en général un changement d’organisation et ayant un impact sur de nombreuses parties prenantes internes ou externes à l’organisation.

Par exemple : transformer l’organisation de l’entreprise dans un contexte de digitalisation pour développer une orientation client.

Toutes les techniques classiques de management de projet sont à maîtriser pour ce type de projet mais les enjeux, la complexité, le nombre d’acteurs et de tâches de ces projets nécessitent d’adapter ces techniques et de les utiliser à bon escient.  Ces projets remettent fortement en cause les modes de fonctionnement de l’organisation et génèrent des résistances légitimes. La maîtrise des enjeux de pouvoir et la conduite du changement deviennent des compétences clés à maîtriser. Les enjeux de ces projets sont tels que le chef de projet doit gérer son stress et gérer des situations relationnelles souvent complexes.

Les compétences nécessaires à un projet de transformation ou d’investissement stratégique 

Savoir organiser et piloter son projet (en mode prédictif ou agile) :

  • Organiser et piloter un très gros projet ou un programme
  • Gérer un portefeuille de projets
  • Piloter un bureau des projets (PMO)

Manager une équipe transversale :

  • Impliquer, motiver les équipiers : les amener à consacrer du temps au projet (souvent en plus de leur activité principale)
  • Animer les réunions et rituels du projet
  • Gérer les situations de communication délicates au sein de l’équipe

Gérer les relations avec les parties prenantes (décideurs, managers, utilisateurs, …) :

  • Négocier (objectifs, ressources, délais…)
  • Décider et/ou faire décider efficacement
  • Gérer les désaccords et les conflits au sein des parties-prenantes

Développer son leadership :

  • Gérer son temps et ses priorités
  • S’affirmer dans ses relations
  • Développer sa confiance en soi
  • Assumer des situations relationnelles ou émotionnelles complexes et gérer son stress

Vos projets sont sans doute un mix des différentes typologies qui vous sont présentées ici. N’hésitez à nous expliquer en commentaire les projets que vous menez, si vous ne voyez pas à laquelle des 6 typologies ils appartiennent.

Comment progresser dans sa maîtrise de la chefferie de projet ?

Avec ce tableau vous pouvez constater que les compétences à maîtriser pour manager un projet sont nombreuses. Et les types de projets dans les organisations sont tout aussi nombreux. Devenir un chef de projet capable d’accompagner la mise en œuvre de la stratégie de l’organisation vous demandera du temps. Montez en compétence en vous entrainant d’abord sur des projets à faible enjeu avant de passer à des projets plus complexes et à plus fort enjeu.

Autre dossier sur le même thème

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.